Lancement de Radar Assistance

2 avril 2017Communiqués
Autouroute

Lyon, France – Qui n’a jamais été exaspéré par la limitation de vitesse imposée sur certaines portions de routes, et pire encore, par l’extorsion industrialisée que représentent les radars automatiques et la vidéo-verbalisation ?

Pour répondre à cela, la plateforme Radar Assistance permet aux conducteurs de contester en ligne leurs contraventions relevées à partir des radars automatiques ou par vidéo-verbalisation, afin d’obtenir l’annulation du retrait de point(s) en découlant.

En effet, plus des deux tiers des radars automatiques et la totalité des radars de feux rouges flashent par derrière. De ce fait, la culpabilité du conducteur est alors impossible à prouver et contester l’infraction permet ainsi d’obtenir l’annulation du retrait de point(s).

Néanmoins, les conducteurs sont mal informés de leur droit de contestation et celui-ci n’est la plupart du temps pas exercé, alors qu’il permettrait dans la majorité des cas d’aboutir avec succès. Seulement 1% des PV sont contestés, et quant ils le sont, cela permet difficilement d’avoir gain de cause car un formalisme et des termes précis doivent être employés.

La plateforme Radar Assistance propose ainsi un outil de contestation de PV en ligne sous la forme d’un formulaire dynamique. Il permet de vérifier en temps réel les conditions de recevabilité d’une contestation, de rédiger et d’envoyer automatiquement le courrier à la juridiction compétente et de suivre le traitement de la demande. Et cela pour un tarif forfaitaire de 49€, alors que les frais classiques demandés par un avocat pour une telle procédure s’élèvent généralement à plusieurs centaines d’euros.

Radar Assistance a été créé par une équipe de citoyens agacés par l’extorsion industrialisée que sont les radars automatiques. Car nous croyons que chacun mérite de pouvoir contester son infraction simplement et dans la plus grande précision juridique.

« Notre objectif avec Radar Assistance est simplement de proposer à chaque personne croyant avoir été abusivement contrôlée d’exercer son droit de contestation dans le respect des règles juridiques et de manière 100% automatisée, afin de maximiser leurs chances de voir leur contestation acceptée par l’administration.» termine Marc Blanchard, responsable marketing Radar Assistance.